Milieu humide

Habitats pour la faune et la flore, contact précieux avec la nature pour les citoyens, régulateurs de débit des cours d’eau : l’importance des milieux humides et hydriques (MHH) n’est plus à démontrer.

Résilience et changements climatiques

Alors que dans plusieurs municipalités, l’activité humaine, industrielle et les monocultures accaparent la majorité du territoire, restaurer un MHH peut permettre de contrer une tendance lourde. « Dès qu’il y a une restauration des MHH ou qu’on crée de nouveaux écosystèmes, on se donne plus de résilience face aux changements climatiques », explique Hugo Thibaudeau Robitaille, biologiste et associé chez T2 Environnement. En apportant de la fraîcheur, les milieux humides et hydriques permettent notamment d’agir contre les îlots de chaleur.

Diminuer les risques d’inondation

La restauration et la création de MHH peuvent aussi contribuer à diminuer la vulnérabilité des communautés aux inondations. On se rappellera qu’en 2017 et en 2019, le Québec a connu d’importants débordements de ses rivières. « Plus il y a de petits cours d’eau naturalisés et de nouveaux milieux humides créés à des endroits stratégiques en amont, plus on ralentit l’arrivée de l’eau dans les grands cours d’eau et donc, on diminue les risques d’inondation », ajoute M. Thibaudeau Robitaille.

En milieu urbain, la restauration des MHH est une occasion de ramener la nature aux citoyens. « Lorsqu’on permet à un écosystème diversifié de retrouver des fonctions d’origine, on peut constater par exemple que des espèces d’oiseaux qu’on ne voyait plus reviennent », souligne l’associé de T2.

Enfin, les marécages et les tourbières sont des milieux avec un énorme potentiel de restauration à valoriser. Partout dans le Sud du Québec, des initiatives sont en cours pour réhabiliter les fonctions écologiques de ces milieux humides

Récemment, T2 s’est associé au RAPPEL, une organisation dédiée à la conservation et à la mise en valeur de nos lacs et de nos cours d’eau, pour proposer des services d’accompagnement en création, en protection et en restauration des MHH. L’équipe aguerrie des deux cabinets, composée de biologistes, d’ingénieurs, de géographes et de géomaticiens, propose une approche réfléchie pour augmenter les retombées positives sur l’environnement et la population. Elle aide notamment les clients à :

  • clarifier leurs objectifs et facilite la mise en œuvre de leurs projets
  • sortir des sentiers battus, tout en étant convaincus de la pertinence de la démarche et des résultats qui seront obtenus
  • exécuter des travaux de qualité
  • perfectionner les interventions grâce à un suivi sur le long terme