Artic Beach

T2 Environnement au Salon des technologies environnementales

Fort de ses nombreuses années à étudier les écosystèmes nordiques, Hugo présente une conférence intitulée Une excursion au cœur de nos écosystèmes nordiques le 16 mars à 14h30 dans le cadre de la session Le Grand Nord : la course aux bonnes pratiques environnementales, Voici le résumé de sa conférence:

Peu d’entre nous ont eu la chance de visiter nos écosystèmes nordiques, le réseau routier étant peu développé à ces latitudes au Québec. C’est, dans les faits, un mal pour un bien, car ce manque d’accès contribue largement à la protection de ces milieux sensibles. Je vous invite à visiter ces écosystèmes avec moi. Nous verrons comment ils apparaissent et disparaissent au gré du temps. Nous étudierons comment les écosystèmes terrestres sont répartis en fonction du climat, du paysage et de la géologie. À l’aide d’images, nous découvrirons leur beauté de même que leur diversité en espèces et en habitats. Nous tenterons également de comprendre comment les développer durablement en intégrant davantage leurs particularités dans le déploiement de grands projets. Ces écosystèmes sont  soumis à la pression énorme des changements climatiques et doivent être gérés avec le plus grand soin afin d’assurer la santé environnementale et la prospérité à long terme des Québécois. Venez les explorer et les apprivoiser en ma compagnie. Lien

Pipeline

Le projet de pipeline Énergie Est sera finalement  soumis au BAPE

Le 13 février 2016, le journal Le Devoir annonçait que le ministre David Heurtel lance l’étude du projet en dépit du fait que TransCanada refuse de se plier à la réglementation en vigueur au Québec depuis 35 ans.

Comme le souligne cet extrait : «En vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement, la pétrolière aurait dû obligatoirement déposer un « avis de projet » au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC). À la suite de la présentation de cet avis, le ministre de l’Environnement aurait donné une « directive » qui précise les éléments qui doivent faire partie de « l’étude d’impact » qu’aurait dû produire TransCanada. C’est seulement une fois que cette étude est complétée à la satisfaction du MDDELCC que peut débuter le processus du BAPE.» Source

Toujours selon le Devoir, les audiences publiques débuterons le 7 mars, avec la présentation du projet Énergie Est par TransCanada. Cependant, le BAPE n’aura en main aucune étude qui décrit spécifiquement les impacts du projet pour le Québec.