Carpe des roseaux

La présence de la carpe asiatique est confirmée au Québec

Le Dr Louis Bernatchez et son équipe, en collaboration avec le ministère des Forêts de la Faune et des Parcs, a confirmé la présence de la carpe asiatique dans les eaux québécoises. Le terme carpe asiatique regroupe quatre espèces : la carpe de roseau, la carpe à grosse tête, la carpe argentée et la carpe noire.

Les conséquences néfastes potentielles sont énormes pour nos écosystèmes aquatiques. Les carpes asiatiques sont bien présentes aux États-Unis et selon Le devoir, elles constituent plus de 90 % de la biomasse animale de la rivière Illinois à certains endroits. Il est donc normal de s’inquiéter face à la présence de ces espèces exotiques envahissantes qui semblent hors de contrôle une fois installées dans un plan d’eau. Toutefois, si la présence de ces espèces a pu être détectée grâce à l’analyse de L’ADN contenue dans l’eau, une technique relativement nouvelle utilisée par le Dr Bernatchez, il se pourrait que nous trouvions une façon de contrôler les populations de ces envahisseurs. Ces défis forcent à l’innovation et à la créativité.

Pour en savoir plus, il est possible de consulter les articles parus dans La Presse et dans Le Devoir. Pour en savoir plus sur la Chaire de recherche du Canada en génomique et conservation des ressources aquatiques et les travaux du Dr Bernatchez, consultez ce lien.